92 : Quand ça déconne, ça déconne ...

Publié le par coccinelle

Hauts-de-Seine, suite.

C'est fou ce que ce département produit d'actualité palpitante en ce moment ! Après la commission électorale qui décide qu'elle ne peut pas décider, voici, Ladies et Gentlemen, la liste totalement mystérieuse dont on ne peut pas communiquer les noms.

C'est un certain Alexandre HARMAND, qui se fend d'un communiqué dans lequel il espère pouvoir fournir "ces informations essentielles au plus vite". Pas con, comme idée, de communiquer la liste des candidats aux électeurs. Le problème avec les démocraties innovantes, comme c'est le cas dans les Hauts-de-Seine, c'est que leur mode de fonctionnement peut nous échapper, au début.

Cool, Alex, cool, t'as le temps : les élections c'est dans deux semaines. Enfin, un peu moins. De toute façon, c'est pas la peine de vous mettre la rate au court bouillon : les électeurs des Hauts-de-Seine, c'est bien connu, n'ont besoin ni de candidats, ni de bureaux de vote, ni de bulletins de vote pour voter. Quelle idée de vouloir s'embarrasser avec autant de détails logistiques sans intérêt !

Ce que veut l'électeur des Hauts-de-Seine ? Mais c'est très simple : DUPIN et des jeux.

Allez, bises les nanas. Dès que j'ai du neuf, je vous appelle.


Commenter cet article