Seine-et-Marne : joie et concorde

Publié le par coccinelle

S'il est au moins un département en France où tout respire la paix et l'harmonie, c'est bien la Seine-et-Marne.

Imaginerait-on en effet qu'au pays de ce fromage si parfait (voir photo ci-contre), on aurait idée de s'étriper ?

Appréciez la circularité presque irréprochable de la chose, et constatez avec bonheur que tout tourne rond.

Enfin, ça tourne peut-être rond du côté du fromage, mais pour tout le reste, ça déconne grave.

Pour preuve, ce message au contenu assez énigmatique, mais qui ne laisse aucun doute sur les intentions de son auteur.


 

Jugez-en plutôt :

"Bonjour aux adhérents et adhérentes du modem de Seine et Marne

A défaut d'avoir été entendu, et après avoir épuisé toutes les voies de conciliation, j'élève le ton.

Après avoir pris l'avis de mon conseil, maître [XXX] du barreau [XXX], je vous annonce :

Je vous donne jusqu'à lundi 20 heures pour décider de la date de l'assemblée générale et décider du nouveau calendrier électoral.

A défaut, moi même et mon conseil nous réservons le droit de saisir le tribunal administratif en référé pour suspendre les élections prévues le 26 septembre 2008 dès le mardi 23 septembre 2008.

Je lancerai dès ce moment, un appel auprès de tous les adhérents du modem de Seine et Marne pour la création d'un collectif qui constituera un dépôt de plainte où seront demandés 1500 euros à titre de dommages et intérêts pour non respect du statut d'adhérent d'un parti politique. Cette somme sera demandée en faveur de chaque adhérent qui rejoindra le collectif.

Je vous souhaite à tous un bon week end.

Très cordialement

Cyril LAZARO

PS : diffusez ce message le plus largement possible, et prévenez monsieur ARTIGUES, notre médiateur au niveau de la CCC."

Sympa, Cyril ! Y fiche la trouille à tout le monde et pis après y nous souhaite un bon week-end. Tu rêves, mon gars : comment tu veux qu'on passe un bon week-end après ton annonce de fin du monde ? On claque des dents, oui.

Heureusement, quelqu'un de sympa s'est fendu, sous le titre "Petite histoire du MoDem à ma façon", d'une réponse fort détaillée dans laquelle on peut lire notamment :

"Cyril, bonsoir,

Je n'ai pas le plaisir de vous connaître, mais je suis comme vous une militante de base, je ne dispose pas de plus d'informations que vous et je voudrais donc me permettre de rectifier quelques appréciations de votre message (...)"

Quoi de plus naturel de rectifier des appréciations quand on n'a pas plus d'informations que celui qu'on rectifie ? Je vous le demande. On respire : il n'aurait plus manqué qu'en plus de "rectifier quelques appréciations", l'auteure ait délivré des informations supplémentaires.

Vous imaginez un peu l'angoisse. Tout le monde aurait commencé à s'affoler : "Hou la la,quelqu'un a des infos. Mais qu'est-ce que c'est t'y comme infos ? Faudrait voir à pas affaiblir le parti en en disant trop. Faisons gaffe, on cherche à nous abattre ... Entre ce méchant Sarko qui fait rien qu'à nous embêter, et tous ces dangereux gauchistes qui cherchent à nous infiltrer, sans parler de ceux qui veulent nous détruire de l'intérieur et tout ça et tout ça ..."

En tout cas, maintenant que la mise au point a été faite et que les appréciations ont été rectifiées, c'est la joie et la concorde en Seine-et-Marne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GuiGrou 23/09/2008 11:53

Il n'y a que toi pour diffuser cette info avec autant d'humour.

Et dire que chez nous cela se passe à peu près bien!

coccinelle 23/09/2008 15:02


Sans blague, si ça se passe bien chez toi, s'il te plaît crie le haut et fort !
Promis, si tu me donnes tous les éléments, je te fais un article avec palmes spéciales.

Bises.
Coccinelle