Brèves de scrutin - suite et fin

Publié le par coccinelle

Double peine

En prévision des élections, T.D. avait réadhéré dans les délais. Hélas, au moment de voter, quelle ne fut pas sa surprise de découvrir qu'il n'était pas adhérent. Du moins d'après les fichiers du préposé aux réadhésions.

Palabres et discussions, rien n'y fit. Il faut dire que la file s'allongeait dangereusement, et que le préposé ne voulut pas en démordre. Bonne pâte, il a remis la main au portefeuille.

Sobre et élégant commentaire du préposé : "Les élections, pour faire rentrer l'argent des cotisations, y'a rien de mieux. On devrait en faire plus souvent".

 

Formule magique ?

Etrange remarque d'un électeur au sortir d'un bureau de vote :

"Quand on a tout élagué, il n'y a plus rien. Quand il n'y a plus d'arbre, il n'y a plus d'arbre".

 

 

Grand prix du puceron supersonique

Happé avec talent par Antonio DUARTE, élu vice-président départemental à Paris sur une liste qui a fait 37 % de suffrages tandis que la première faisait donc 63 %, et qui a déclaré après la proclamation du résultat des élections :

"Notre grande force, c'est d'être en cohérence avec nos valeurs".

 

 

Grand jeu concours

Soyons un peu sérieux deux secondes. On ne va quand même pas se quitter sans s'amuser avec un ultime jeu-concours que voici que voilà :

Sur le dessin ci-contre, colorie les départements dans lesquels tu penses que de nouvelles élections départementales vont avoir lieu du fait que les précédentes ont très légèrement voire un peu raté.

Mets ton dessin dans une enveloppe, et envoie le tout - avec une enveloppe réponse timbrée à tes nom et adresse pour savoir si tu as gagné - à l'adresse suivante :

Mouvement Démocrate
Comité de Conciliation et de Contrôle
133 bis, rue de l'Université
75007 PARIS

ou par mail : ccc@lesdemocrates.fr

 

Attention ! Pour participer au jeu, tu dois avoir moins de 15 ans, être adhérent depuis 20 ans, être impérativement parent ou allié de l'un des employés du Siège, et cumuler au minimum trois mandats - dont quatre internes -.

N'oublie pas de ne pas demander l'autorisation à tes parents avant de participer au jeu. Participation forfaitaire aux frais de traitement de ta réponse : 200 euros. Nous te conseillons de profiter de l'absence de tes parents pour payer ta participation en ligne sur Internet. N'oublie pas de leur subtiliser au préalable leur carte de paiement et leur code secret.

Règlement complet du jeu déposé chez Maître TULIPE, huissier de justice à Lembrouille-lès-Roflès, disponible sur simple demande accompagnée du règlement forfaitaire d'une participation aux frais d'envoi de 200 euros. Une enveloppe spéciale d'acheminement pour la demande d'envoi du règlement peut vous être adressée gratuitement à votre domicile. Dans ce cas, prévoir 200 euros supplémentaires pour frais d'acheminement à votre domicile de l'enveloppe d'acheminement. Les frais d'affranchissement sont offerts (1).

1er prix : un superbe stylo collector "Politique Autrement", d'une valeur de 2,50 euros
2ème prix : un beau stylo collector "Politique Autrement", d'une valeur de 2,50 euros
3ème prix : un stylo collector "Politique Autrement", d'une valeur de 2,50 euros
[...]
12.425ème prix : un restant de stylo collector "Politique Autrement", d'une valeur de 2,50 euros
[...]
23.221ème et dernier prix : une coccinelle d'Asie - ou d'Afrique - (on n'en sait rien, on n'a pas vu ses oreilles)

___________________

(1) attention : uniquement pour Wallis-et-Futuna et les Iles Crozet. Pour tous les autres départements, prévoir un forfait de 200 euros hors taxes, plus surcharge carburant éventuelle et taxe spéciale sur la démocratie active (2).

(2) la taxe spéciale sur la démocratie active est sujette à variations en fonction de l'évolution du cours de la courge. Renseignez-vous (3) avant d'acquitter votre règlement si vous ne voulez pas vous exposer à une pénalité de 10 % (4) en raison d'un défaut de paiement.

(3) Pour vous renseigner, nous pouvons vous adresser sur simple demande (contre remboursement de 200 euros) le cours de la courge au jour de votre règlement, avec la formule de calcul vous permettant d'en déduire le montant de la taxe spéciale sur la démocratie active. Calculatrice offerte. Pour les frais d'envoi, voir (1).

(4) La pénalité de 10 % est calculée sur l'intégralité des sommes dues, y compris en cas de prestations commandées mais non consommées.


La palme des palmes

Alors là, je crois que, toutes catégories confondues, nous avons trouvé LE lauréat absolu de l'économie, de l'efficacité et du génie. Et tout ça confondu ! Un rien malin, gamin !

Question : quel rapport entre cet homme et cette enveloppe ?

Réponse : aucun. Justement, c'est là le problème ! L'homme, c'est Jean-Marie VANLERENBERGHE, un Sénateur. Un type sérieux évidemment, qui fait des lois et tout ça. Pas un mariole qui fait un blog et qui fait rien qu'à raconter des bêtises. Et Président de la fédération de l'UDF, je veux dire du Mouvement Démocrate, du Pas-de-Calais, en plus du total !

L'enveloppe, on dirait que ce serait le symbole d'une enveloppe électorale. Le genre d'enveloppe dans lequel on glisse des bulletins, voyez, quand c'est qu'on vote.

Figurez-vous - on se demande bien pourquoi - que dès que Monsieur le Sénateur est chez lui, dans le Pas-de-Calais, il perd de vue la relation entre le vote et l'enveloppe. Enfin, c'est l'impression que ça donne.

Je vous raconte :

Dans le Pas-de-Calais, il n'y avait qu'une liste pour chaque scrutin. Disons que c'est pas bézef. Mais bon, admettons. Du coup, ils ont l'air d'avoir trouvé que ça ne servait à rien de mettre des enveloppes pour voter. C'est dingue ? Pas du tout.

Etudions le sujet de plus près à travers quelques questions simples et voyons à quel point le Sénateur VANLERENBERGHE a optimisé le processus :

Q1. A quoi sert une enveloppe ?
R1. A mettre quelque chose dedans.

Q2. Et à quoi ça sert t'y de mettre quelque chose dedans, dans l'enveloppe ?
R2. A cacher le truc qu'on y met dedans.

Q3. Et qu'est-ce c'est qu'on aurait à cacher quand on n'a pas le choix entre deux listes ?
R3. Ben euh, attends là je décroche ... Bon je réfléchis et je te dis quoi ... Euh, rien ?

Voilà gamin, t'as tout compris. Donc Monsieur le Sénateur, il a compris que comme on n'avait rien à cacher, on n'avait pas besoin de gaspiller des enveloppes. Tu comprends ça, gamin ?

Bon, c'est sûr, pour faire un blanc ou nul, c'est moins bien ...
Un blanc ou un nul ? Taratata ! Tu ne ferais pas ça à un Sénateur tout de même ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bibifa 02/10/2008 20:47

Je sais bien, j'ai lu ça ...ben écoutes, ça a le mérite de montrer à qui on a affaire...quans je lis leurs propos, j'ai la chanson de Dutronc qui me passe dans la tête: "petit, petit, petit, tout est petit...."
Moi ce qui me fait marrer c'est que ça tape pour les copyrights ( ce qui montre bien que ces gens là ne sont pas partageurs) de photo mais que le bilan comptable, autre obligation légale, est en retard de 8 mois....Sans que ça n'émeuve les puristes du copyrignt ;-)

C. Audren 02/10/2008 12:41

hello bibifa, relis certains commentaires sur ce blog et tu verras que curieusement ceux ont gagnes semblent tres agites par leur score et par le fait qu'en face, ca n'aie pas ete pire.
ca tape dur pour des histoires de photos non copyrightees mais ca oublie curieusement de dementir des presomptions beaucoup plus genantes.
leurs commentaires contiennent plus de fiel que ma vesicule biliaire.

bibifa 01/10/2008 21:45

l'amertume des vanqueurs? bof...plutôt des gens qui savent que les idées, la dynamique, ils en manquent cruellement ou que celles qu'ils ont commencent à dater un peu! des gens qui réalisent qu'ils viennent de rater une belle occasion de nous "piquer" tout ça ( puisqu'il n'était bien évidement pas question de partage équitable, nous n'étions là que pour donner à la cause, tout et sans conditions)...Et oui, le don de soi se perd ;-)

C. Audren 01/10/2008 20:05

Le mot de la fin :

En 2007, lorsqu'il en a appele a l'intelligence et la lucidite des electeurs au lieu de leur servir le bullshit politicien habituel, Francois Bayrou a ouvert une breche dangereuse dans son propre parti.

En effet, entendant un homme politique qui pour une fois ne les prenait pas pour des truffes, un nombre important de gens doues de raison, de sens critique et d'intelligence - d'autant plus idealistes qu'ils etaient cyniques auparavant - se sont mis a affluer au Mouvement Democrate.

Le seul hic : ces gens la sont , pour les raisons pre-citees, beaucoup moins influencables que les jeunes etudiants en sciences politiques ambitieux mais malleables ou les petites dames propres sur elles et disciplinees auxquels nos instances etaient habituees.

Resultats: ces gens la se sont piques de vouloir mettre leur intelligence, leur sens critique, leur raisonnement au service de la cause, bousculant au passage un grand nombre de vieilles habitudes, pietinant les pres carres et soulevant pas mal de poussiere, le tout sans meme parfois s'en rendre compte, et tout ca au nom des principes tels que l'efficacite ou le bon sens.

Des vrais poulains s'ebrouant dans un magasin de porcelaine.

Loin de moi l'idee de dire qu'il n'y avait pas avant 2007 des gens doues d'intelligence de sens critique ou de raison dans l'ex-UDF - simplement, ils etaient installes dans des habitudes confortables.

Evidemment ca n'a pas plu a tout le monde ce joyeux entousiasme et ce que nous avons eu sous les yeux pendant cette campagne etait une tentative aussi furieuse que desesperee de faire bouger les lignes a leur etat anterieur, avec des succes plus ou moins mitiges.

Ce a quoi nous avons assiste reste bel et bien la fin d'une ere.
Je pense que l'amertume des vainqueurs provient de cette realisation.

bibifa 01/10/2008 19:43

heu coccinnelle, juste une petite requête!
Le blog reste en place, hein? même adresse et tout et tout...parce qu'il y a quand même des textes dont il serait domage de nous priver ;-)

coccinelle 02/10/2008 00:24


Il restera sans doute en place quelque temps.
Mais sans articles nouveaux, il perdra bien vite de son intérêt nous semble-t-il.
Bises.
Coccinelle